La chromatographie

  Après avoir recueilli l'huile essentielle de lavande, nous avons voulu savoir ce qui la constituait. Pour cela nous avons effectué une chromatographie grâce à du linalol et de l'acétate de lynalyle ( les témoins).



Matériel : 

         - cuves fermées

      - éluant : dichlorométhane

      - plaque à chromatographie

      - révélateur : permanganate de potassium



Protocole :

   Sur la plaque nous traçons à environ 1cm du bord une ligne de dépôt où l'on place une goutte d'huile essentielle de lavande, de lynalol et de l'acétate de lynalyle. Puis la plaque est placée dans une cuve fermée contenant environ 1cm de dichlorométhane. Ainsi l'éluant migre par capillarité le long de celle-ci.

   Une fois que l'éluant est quasiment en haut de la plaque, cette dernière est retirée de la cuve. Ensuite nous traçons la ligne de front du solvant. Puis la bande est plongée quelques instants dans le révélateur le permanganate de potassium.

   Suite à la révélation, on obtient au niveau du dépôts d'huile essentielle de lavande des taches dont deux à la hauteur de celles obtenues par les témoins : lynalol et l'acétate de lynalyle. Nous pouvons donc en déduire que le lynalol et l'acétate de lynalyle sont deux des composants de cette huile essentielle.   

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site